Photo1_Quelle finition choisir pour votre parquet en bois

Le parquet en bois massif est un parquet noble et surtout posé à l’état pur. En aucun cas il ne peut être laissé ainsi, c’est-à-dire brut, au risque que le bois ne se dégrade au fur et à mesure du temps. Pour cela, une finition est généralement appliquée une fois le parquet posé afin de le protéger des taches, des chocs et de lui donner un aspect fini brillant ou mat.

Parquet huilé, ciré ou vitrifié, il existe plusieurs types de finitions possibles pour des effets différents. Le choix de cette finition se fait en fonction des goûts de chacun, mais pour vous aider à prendre une décision nous allons vous donner quelques conseils dans cet article.

  1. Le parquet ciré

La cire a pendant longtemps été la seule finition possible sur le parquet. Mais actuellement, le parquet ciré est de moins en moins prisé car il demande un entretien très exigeant. Pour entretenir un parquet ciré et qu’il garde toute sa brillance, il est nécessaire de le lustrer toutes les semaines et d’appliquer une nouvelle couche de cire tous les 6 mois à 1 an. De plus, il est important de ne pas mettre trop de cire, car cela pourrait vite rendre votre parquet glissant et dangereux.

Le parquet ciré sert à protéger les lames en bois des rayures. Il apporte une odeur agréable dans la pièce où il est posé et permet d’avoir un bel aspect patiné et authentique du bois. De plus, grâce à la cire, le bois s’affine dans le temps, et devient donc de plus en plus beau au fur et à mesure des années. Cependant, le parquet ciré est très sensible à l’eau et très fragile, il faut donc en prendre soin pour le conserver le plus longtemps possible.

  1. Le parquet vitrifié (=vernis)

Le parquet vitrifié est un parquet recouvert d’une fine couche de vernis (ou de vitrificateur) transparente et imperméable. Cette finition donne un aspect moderne à votre pièce grâce à l’effet brillant apporté. On peut obtenir de nombreux effets en plus du brillant, le parquet vitrifié peut être mat, patiné, satiné etc… Cette finition est peut-être moins authentique que la cire ou l’huile mais elle permet un entretien très facile et rapide.

Le parquet vitrifié dispose d’une très bonne résistance aux chocs, aux taches, aux salissures mais également à l’eau. Il ne demande que très peu d’entretien, il suffit de le laver régulièrement à l’aide d’un balai microfibre et de le lustrer au moins 2 fois par an. Le lustrage permet d’augmenter la longévité du parquet, de lui redonner de l’éclat et de faire perdurer sa brillance.

  1. Le parquet huilé

Aujourd’hui, la finition huilée sur le parquet plaît de plus en plus car celle-ci est 100% naturel, écologique et ne mérite pas d’entretien particulier comme le parquet ciré. La finition huilée sur le parquet détient de nombreux avantages, tout d’abord elle conserve l’aspect du bois naturel tout en le nourrissant et elle protège le parquet des rayures, des taches et des chocs. Facile à appliquer, l’huile recouvre entièrement le parquet d’un film non gras qui enrobe les fibres du bois afin de le protéger et de le rendre plus résistant. Le parquet huilé permet d’avoir un effet fini mat pour un style plutôt contemporain.

En ce concerne l’entretien, le parquet huilé ne demande que très peu d’attention. En effet, outre le nettoyage régulier pour enlever la poussière et les différentes taches, il suffit juste d’appliquer tous les 6 mois à 1 an une nouvelle couche d’huile pour qu’il conserve toute sa brillance. Sachez que cette finition est définitive, une fois posée elle pénètre entièrement dans les lames en bois et il est impossible de l’enlever même en ponçant le parquet.

Parquet ciré, vitrifié ou huilé, vous n’avez plus qu’à choisir la finition qui vous convient le mieux ! Et si vous voulez plus d’originalité vous pouvez choisir d’autres finitions comme le parquet cérusé, brossé ou vieilli 😉.

no replies

Leave your comment