Photo1_ Pose de parquet, nos astuces !

Le parquet remporte depuis de nombreuses années un franc succès dans nos intérieurs ! En bois massif, stratifié ou contrecollé (dit « flottant), il est souvent choisi pour son style chic et authentique. Il apporte de manière significative du cachet à chacune des pièces de vos maisons.

Chaque pose de parquet est différente et nécessite des outils différents, en effet, pour le parquet contrecollé et stratifié vous aurez seulement besoin d’emboîter les lames les unes avec les autres (vous pouvez parfois avoir besoin de colle), alors que vous devrez clouer les lames du parquet en bois massif. Mais avant de vous lancer dans cette aventure, nous allons vous donner quelques astuces pour obtenir un résultat optimal et durable.

Astuce n°1 : Installation d’une sous-couche    
Pour assurer une bonne isolation acoustique et protéger votre sol de l’humidité, nous vous recommandons de préparer votre sol avant la pose du parquet en posant deux sous-couches. La première protégera votre parquet de l’humidité et la seconde apportera une isolation thermique et phonique optimale. Elles sont généralement en liège, en mousse de caoutchouc, de polyuréthane, de polyéthylène, dalles de fibres de bois etc… Les sous-couches choisies seront différentes selon le type de parquet que vous poserez.

Astuce n°2 : La préparation du sol
La pose de parquet demande une certaine préparation du sol au préalable. Il est impératif que votre sol soit sain, sec, propre et plat. Cela est très important et permettra à votre parquet de durer dans le temps. Par exemple, si vous posez du parquet en bois massif sur un sol humide, vous pourriez l’abîmer et compromettre sa longévité. Si vous ne respectez pas ces conditions de pose, votre parquet pourrait se gondoler, ne pas coller ou encore faire des creux.

 

Astuce n°3 : Disposition des lames
A moins d’avoir prévu une pose spéciale, nous vous conseillons de poser vos rangées en quinconce pour disposer d’un résultat esthétique et réussi avec une distance d’au moins 20 cm. Les joints entre chaque rangée de lames ne doivent donc pas être alignés. Sachez que l’orientation des lames est généralement choisie en fonction des sources naturelles de lumière de vos pièces. Les lames ne doivent donc pas être parallèles à votre fenêtre principale, cela permet que le regard se prolonge quand on entre dans la pièce.

 

Astuce n°4 : Prévoir une marge produit en plus
Même si vous avez calculé la quantité exacte de parquet qu’il vous fallait, prévoyez d’en acheter plus (+10% par rapport à votre besoin) pour faire face à des problèmes éventuels de pose notamment les découpes. Cela pourra également vous servir pour de la rénovation ou si vous devez changer quelques lames abîmées. Il vaut mieux prévoir plus de parquet que d’en manquer pour finir la pose dans une pièce.

Astuce n°5 : Choix du type de parquet
Vous devez adapter le parquet à la pièce où il va être posé. Que ça soit dans une pièce à vivre ou dans une pièce plus humide comme la salle de bains, le parquet adéquate ne sera pas le même. Par exemple, il vaut mieux éviter de poser du parquet stratifié dans des espaces à fort passage (une entrée, le salon etc…) car celui-ci est très fragile et résiste moins bien aux chocs que les autres. On préfère donc un parquet solide et noble comme le parquet en bois massif. Idem pour la salle de bains, il est conseillé de poser un parquet en bois massif et collé plutôt qu’un parquet stratifié qui résiste peu à l’humidité.

Vous connaissez maintenant quelques astuces pour disposer d’une pose de parquet réussie. N’hésitez plus, et installez dès maintenant du parquet dans n’importe quelle pièce de votre maison !

no replies

Leave your comment