Photo1-Article-4-Comment-bien-évaluer-la-surface-à-carreler

Pratique, design et déclinable à l’infini, le carrelage valorise vos pièces pour en faire jalouser plus d’un ! Nous vous avons expliqué dans les articles précédents, comment poser le carrelage et les tendances de l’année 2017 (liens articles précédents), mais comment prévoir la quantité de matériel à acheter ?

Une fois que vous avez choisi un modèle de carrelage qui vous convient, il ne vous reste plus qu’à évaluer la surface à carreler. Ce n’est pas l’étape la plus compliquée, mais il est important de ne pas la négliger pour que le revêtement de votre sol ou de votre mur corresponde parfaitement à vos attentes. Si vous achetez trop de matière, vous allez gaspiller de l’argent et si vous n’en achetez pas assez, vous vous exposez à un réapprovisionnement en catastrophe en magasin ou sur internet ! Nous allons donc vous aiguiller dans l’évaluation des quantités à prévoir pour revêtir votre intérieur.

 

  1. Mesurer la pièce

Le calcul d’une surface à carreler est véritablement à la portée de tous, il ne faut pas vous laisser intimider par ces calculs mathématiques !

  • En premier lieu, commencez par calculer la surface totale de la pièce. Si votre sol ou mur est rectangulaire, et si vous souhaitez poser du carrelage sur la totalité de l’espace, vous devez multiplier la longueur par la largeur, afin d’obtenir la valeur en mètres carrés. Par exemple, cela fera 16,45m² si vous avez un sol de 4,7 x 3,5m
  • Après avoir mesuré l’espace à carreler, vous devez mesurer la surface d’un carreau. Pour cela, multipliez la longueur par la largeur du carreau choisi. Par exemple, si vous envisagez de poser des carreaux de 30 x 30cm (0,9m), un carreau couvrira 0,09m²

Mais il se peut également que vous ayez plusieurs murs d’une même pièce à carreler. Dans ce cas-là, faites la même opération que précédemment mais en ajoutant l’ensemble des surfaces.

  1. Adapter la quantité selon le type de pose

Selon le type de pose choisi, vous allez devoir adapter la quantité à acheter. En effet, une pose en diagonale nécessitera beaucoup plus de carreaux qu’une pose droite.

 

  • Une pose à joints droits (droite): pour une pose droite, vous devez majorer de 5% le total de la surface à carreler. Exemple : 16,45m² x 1,05 = 17,28m²
  • Une pose à joints alternés (en diagonale): pour une pose en diagonale, vous devez majorer de 10% le total de la surface à carreler. Exemple : 16,45m² x 1,10 = 18,1m²
  • Une pose oblique : pour une pose oblique, vous devez majorer de 15% le total de la surface à carreler. Exemple : 16,45m² x 1,15 = 18,92m²

Une fois que vous avez tout calculé, c’est-à-dire l’étendue de la pièce à carreler, la surface d’un carreau et la marge supplémentaire selon le type de pose voulu, vous pouvez déterminer la quantité de carrelage à acheter. Divisez la surface totale par celle d’un carreau. Ici pour une pose droite par exemple : 16,45m²/0,09m² = 192 carreaux, il vous faudra donc acheter 192 carreaux.

  1. Ne pas oublier la colle et les joints 

Lorsque vous calculez l’ensemble des quantités à prévoir pour carreler votre pièce, il ne faut pas oublier les joints et la colle. Plus votre carrelage sera épais, plus vos joints seront larges et plus il vous en faudra. En moyenne pour les joints, comptez à peu près 0.25 à 0.50kg pour un mètre carré. En ce qui concerne la quantité de colle à prévoir, vous devez prendre en compte la taille et l’épaisseur des carreaux ainsi que le type de colle utilisé. Ces chiffres peuvent donc facilement fluctuer. En moyenne, il vous faudra 4 sacs de 25kg pour carreler 30m².

Bien souvent, il faudra affiner vos calculs si vous souhaitez par exemple ajouter une frise décorative dans votre cuisine, ou varier les plaisirs avec des carreaux différents (formats et dimensions). Ce ne sont que des petits détails à ajuster ! Maintenant, vous pouvez évaluer la surface à carreler d’une pièce sans aucun souci ! Il ne vous reste plus qu’à commander votre carrelage ;).

no replies

Leave your comment