Photo1-Comment poser du carrelage sur du plancher chauffant

Le plancher chauffant élimine les zones froides, ne fait pas de bruit, limite les déplacements de la poussière, ne se voit pas… Vous l’aurez compris, il dispose de nombreux avantages ! Une fois installé, il faut passer à l’étape du choix du revêtement de sol et des finitions. Plusieurs possibilités s’offrent à vous comme le carrelage, le bois, le stratifié… En tant qu’excellent conducteur de chaleur, nous allons plus particulièrement nous intéresser au carrelage qui est un revêtement de sol parfaitement adapté aux planchers chauffants. Cependant, une pose de carrelage sur un plancher chauffant impose d’être précis et méthodique.

  1. Les matériaux

Pour une pose sur plancher chauffant, on utilise dans la plupart des cas des carreaux en terre cuite, en grès cérame ou en grès étiré. Vous avez aussi à votre disposition, le dallage en calcaire, le marbre, le schiste et le quartzite. Ces matériaux sont les mieux adaptés pour ce type de pose car ils conduisent aisément la chaleur et disposent d’une mise en œuvre facile : interruption du chauffage 48 heures avant la pose et possibilité de remettre le chauffage en route 2 à 7 jours après la pose.

Lors de l’achat de votre carrelage, soyez attentif à ce qu’on appelle la résistance thermique. Même si la plupart des revêtements de sol sont compatibles avec un plancher chauffant électrique ou hydraulique, certains ne le sont pas, il est donc important de regarder les caractéristiques de votre carrelage. Sachez que moins le matériau est isolant, meilleure sera sa capacité à chauffer le plancher.

Que ça soit pour la colle, le mortier-colle, l’enduit ou tous les matériaux dont vous aurez besoin, munissez-vous de produits adaptés pour une pose sur planchers chauffants afin d’éviter que vos carreaux ne se compressent ou que vos joints ne soient mis en traction. Choisissez une colle à carrelage utilisable sur sol chauffant, un enduit pour joints résistant aux déformations ainsi qu’un mortier de jointement déformable conçu spécialement pour les supports susceptibles de se déformer.

 

  1. Préparation de la chape et pose du carrelage

Avant de commencer votre pose de carrelage, il est impératif de bien préparer votre chape. Prévoyez un enrobage du système de chauffage grâce à une chape conçue exprès pour planchers chauffants. La chape doit être conforme aux normes en vigueur et adaptée au type de plancher que vous avez. Elle doit sécher au minimum 3 semaines avant une première mise en route du chauffage. Faites cette mise en route sur plusieurs jours avec une montée progressive du thermostat.

Pensez à arrêter votre chauffage au moins 48h à l’avance, à dépoussiérer la chape pour qu’elle soit propre et à corriger la planéité de votre sol. Il faut que vous disposiez d’un sol avec un défaut de planéité qui n’excède pas les 7mm sous une règle de 2m.

Après avoir fait cela, vous pouvez passer à la pose de votre carrelage :

  • Réalisez un encollage simple avec un mortier colle déformable
  • Posez les carreaux au fur et à mesure en tapotant légèrement avec un maillet en caoutchouc pour obtenir une bonne adhésion entre la colle et les carreaux
  • Pensez à vos joints et laissez un espace entre les carreaux de 4mm de largeur minimum sur un plancher rayonnant et de 6 mm de largueur pour un carrelage en terre cuite. Pour les réaliser, aidez-vous de croissillons à placer entre chaque carreau
  • Nettoyez les excès de colle à l’aide d’une éponge humide.

 

  1. Les finitions

Votre pose de carreaux finie, vous pouvez passer à la réalisation de vos joints d’étanchéité. Réalisez-les avec un mortier déformable. Pensez à enlever vos croisillons juste avant que votre enduit joint ne soit totalement sec.

Pour optimiser l’effet de la colle et du joint, nous vous conseillons de remettre votre chauffage en route 2 à 7 jours après la pose de votre carrelage. Vous disposerez ainsi d’un sol tendance et d’une véritable sensation de confort grâce au plancher chauffant.

no replies

Leave your comment