Photo3 – Comment bien entretenir son carrelage

Le carrelage est un matériau qui dure dans le temps s’il a bien été posé. Cependant, au fur et à mesure des années, même si votre carrelage reste intact, les joints eux peuvent s’user et changer de couleur : ils noircissent, se salissent à cause des passages incessant dans les pièces à vivre ou à cause du calcaire dans les salles de bains… Il faut donc les refaire !

Des joints sales et usés sont peu esthétiques et hygiéniques, il est donc préférable de les refaire le plus rapidement possible. Mais ne vous inquiétez pas, ce n’est pas parce que vous devez refaire vos joints que vous devez changer tous les carreaux de votre carrelage. Dans cet article, nous vous expliquons tout pour changer vos joints sans refaire votre pose de carrelage en intégralité.

Etape 1 : Retirer les joints usés

La première étape lorsque vous voulez rénover vos joints de carrelage est de retirer le joint existant. Faites ceci à l’aide d’un grattoir à carrelage, il vous aidera à enlever le joint délicatement et sans abîmer votre carrelage. N’hésitez pas à gratter les zones en profondeur là où les joints doivent être remplacés afin que votre futur joint adhère totalement et prenne bien. Pour les endroits où il resterait des morceaux de joints capricieux, utilisez un tournevis plat ainsi qu’un marteau (tapez de manière délicate afin de ne pas fissurer votre carrelage). Cette étape est longue et délicate mais nécessaire pour que votre nouvelle pose soit durable dans le temps.

Lorsque vous retirerez les joints vous pourrez en profiter pour changer les carreaux cassés si vous en avez. Vous pourrez ainsi les remplacer et poser des carreaux tout neufs à la place.

Notre petit + : portez des lunettes de protection en cas d’éventuelles projections d’éclats du joint ou du carrelage.

Etape 2 : Nettoyez les résidus des joints

A l’aide d’un aspirateur, nettoyez les espaces entre les carreaux appelés des interstices, là où il y avait les joints, afin de supprimer tous les résidus de poussière, saletés et tous les débris restants… Enfin, une fois que vous avez tout aspiré, nettoyez les dernières traces de poussière à l’aide d’un chiffon humide puis laissez sécher à l’air libre. Lors de cette étape, il est déconseillé d’utiliser un balai car il ne nettoierait pas en profondeur vos joints et mettrait en péril votre future pose de joints.

Etape 3 : Réalisation de la préparation (mortier à joint)

Pour la préparation de votre mortier à joint vous avez deux possibilités :

  • Soit vous achetez un mortier à joint prêt à l’emploi et vous pourrez l’appliquer directement
  • Soit vous achetez votre mortier à joint sous forme de poudre et vous devrez diluer cette poudre dans de l’eau. Suivez impérativement les instructions inscrites sur la notice d’utilisation afin de bien doser votre mélange. Une fois votre mélange fait, vous devez obtenir un mélange plutôt lourd et peu humide. Si votre mélange est trop liquide, vos joints seront friables une fois secs.

Etape 4 : Pose des joints de carrelage

Une fois votre mortier à joint prêt vous pouvez passer à la pose des joints de carrelage. A l’aide d’une truelle, remplissez tous les espaces entre les carreaux avec votre mortier à joint. Pour bien faire pénétrer les joints et les égaliser, effectuez des mouvements en biais grâce à une spatule ou une raclette en caoutchouc.

Etape 5 : Lissage des joints

Le lissage des joints peut s’effectuer de deux manières différentes : avec le doigt ou avec une raclette en caoutchouc. Si vous utilisez votre doigt, humidifiez-le et passez-le le long des joints afin de les lisser correctement. Si vous utilisez la raclette en caoutchouc, il faudra que vous la passiez le long des joints.

N’appuyez surtout pas sur vos joints lorsque vous pratiquez le lissage, que ça soit avec la raclette en caoutchouc ou avec votre doigt.

Etape 6 : Finitions

Une fois que vos joints sont secs (environ 2 à 3 heures après la pose) vous pouvez passer une éponge humide afin de nettoyer l’excédent sur les joints de carrelage, puis nettoyez les dernières traces avec un chiffon sec et propre. Il ne faut pas appuyer sur les joints sinon vous risqueriez de les dégarnir.

Vous savez maintenant tout sur la rénovation des joints de carrelage, alors si vos joints sont fatigués et usés, n’hésitez pas à les refaire ! C’est rapide et simple à faire 😉.

no replies

Leave your comment